Les cours débutent le lundi 15 septembre 2014. Une réunion d'organisation et d'information est prévue le Vendredi 12 septembre de 14 h à 15 h à l'UM2 (Bâtiment 9, Salle 9.01).

PRESENTATION

La statistique est une discipline transversale. Pour répondre aux besoins du tissu local et national, le choix a été fait d'orienter les aspects appliqués de ce M2 recherche et professionnel vers le secteur agronomique et médical. Les aspects statistiques abordés dans ce M2 vont de la modélisation du vivant jusqu'aux problématiques les plus théoriques de la statistique.

L'ambition du M2 est de répondre aux attentes des étudiants intéressés par la statistique, dans le domaine appliqué et théorique. Deux objectifs sont visés par la formation. Le premier est de former des Chercheurs ou enseignants-chercheurs dans le domaine de la statistique théorique ou appliquée. Ils pourront ensuite intégrer, après un doctorat, des laboratoires dans les universités, les grandes écoles d'ingénieurs ou les organismes de recherche, tels le CNRS, l'INRA, le CIRAD, l'INSERM, ... Il est aussi possible d'intégrer, directement après le M2, une entreprise ou un laboratoire de recherche. Ainsi, le deuxième objectif est de former des statisticiens de haut niveau pour des organismes de recherche ou des entreprises, en particulier les laboratoires pharmaceutiques, pour lesquels la statistique est un outil indispensable.

Cette double ambition conduit d'une part à effectuer un recrutement diversifié, et d'autre part à créer un encadrement pluridisciplinaire adapté à un public hétérogène. Pour un étudiant issu d'une filière mathématique, cette formation lui permet de comprendre les problématiques d'un biologiste ou d'un médecin, pour le développement et la mise en oeuvre des outils statistiques adéquats. En outre, les perspectives biologiques ou médicales fournissent un important vivier de problèmes mathématiques aux étudiants intéressés par les aspects théoriques de la discipline. Pour un étudiant agronome ou issu d'une formation médicale, un des buts de la formation est d'enrichir ses connaissances dans les méthodes de traitement des données, tout en insistant sur la nécessité d'un investissement en statistique mathématique. De la sorte, il acquiert un recul indispensable dans l'utilisation des méthodes proposées dans les logiciels de statistique. Ainsi, à l'issue du M2, l'étudiant aura acquis suffisamment de savoir pour pouvoir soit s'engager, selon ses goûts et capacités, soit dans un travail de recherche sur une problématique théorique ou appliquée, soit occuper directement un emploi.

PERSPECTIVES DE CARRIERES

Après le M2, les étudiants issus d'une formation mathématique ou agronomique peuvent poursuivre leurs études en thèse dans un laboratoire d'une université, d'une grande école d'ingénieurs ou d'un organisme de recherche. Il existe aussi des possibilités de poursuite en thèse au sein d'entreprises privées. A l'issue de la thèse, les étudiants peuvent accéder aux emplois de maîtres de conférences, de chercheurs ou de chargés d'études en statistiques (cf. paragraphe ci-dessous).

Les étudiants de formation médicale intègrent, à l'issue du M2, une structure de soins ou un centre hospitalo-universitaire en tant qu'assistant hospitalo-universitaire, ou continuent en thèse dans le but d'accéder à un poste de maître de conférences et praticien hospitalier.

Les étudiants qui souhaitent rentrer dans le monde du travail directement après cette 5ème année d'étude peuvent s'insérer, en tant qu'ingénieurs d'étude en statistique, dans des entreprises ou instituts techniques du secteur agronomique, dans des laboratoires pharmaceutiques, des entreprises de cosmétologie ou dans des sociétés de service.

ETUDIANTS CONCERNES

L'inscription en M2 est soumise à la décision d'une commission pédagogique qui examine chaque dossier individuellement. Peuvent demander une inscription :

- les étudiants issus d'un M1 Mathématiques,
- les étudiants des grandes écoles d'ingénieurs,
- les étudiants de formation médicale ayant obtenus un ou plusieurs certificats relevant de la statistique,
- les étudiants français ou étrangers dont les diplômes sont jugés équivalents.

ENSEIGNEMENTS (50 ECTS)

Les enseignements sont répartis en 2 périodes. A l'issue de chaque période, une session d'examens est organisée. A chaque unité d'enseignement (UE), correspond un cours de 20 heures associé à 5 ECTS (European Credit Transfer System).

Un étudiant doit choisir 10 UE de 20 h plus les mini cours (cours de 3 h sur des sujets spécifiques), plus le stage.

Le premier semestre est constitué des 6 UE obligatoires suivantes :

- Traitements statistiques de données avec R et SAS (ZMMA308) (P. Pudlo, UM2)
- Théorie et pratique de la statistique bayésienne (ZMMA304) (C. Abraham et M. Baragatti, Montpellier SupAgro)
- Modèles paramétriques en biostatistique (FMMA302) (G. Ducharme, UM2)
- Estimation non paramétrique (GMMA305) (A. Mas, UM2, N. Hilgert, INRA et C. Crambes, UM2)
- Modélisation stochastique en biologie (FMMA310) (Y. Guédon, CIRAD)
- Modèles mixtes (FMMA412) (F. Mortier, CIRAD et C. Trottier, UM3)

Au second semestre, 4 UE seront à choisir parmi :

- Modèles statistiques pour l'analyse des séquences biologiques (O. Gascuel)
- Statistique des événements extrêmes (FMMA401) (J.N. Bacro et G. Toulemonde)
- Processus et applications en médecine (ZMMA404) (J.P. Daurès et P. Landais)
- Processus stochastiques en temps continu pour la modélisation en écologie (FMMA413) (F. Campillo)
- Analyse statistique de données -omics de grande dimension sous R (ZMMA309) (R. Sabatier et C. Reynès)
- Modèles de génétiques des populations (F. Rousset)

Des séminaires spécialisés se dérouleront essentiellement au second semestre le lundi après-midi.

STAGE (10 ECTS) (FMMA 409)

Après la deuxième période d'examens, l'étudiant effectue un stage dans un laboratoire participant à la formation. La liste des stages sera proposée début décembre (cf. en 9 la liste des stages proposés l'année précédente). A l'issue de ce stage, l'étudiant rédige un mémoire (limité à 40 pages + les annexes) qu'il soutient ensuite devant un jury composé d'intervenants du M2. Le stage débutera le 1er mars (soutenance début juillet ou début septembre suivant la durée du stage).

DIVERS

Débuts et localisation des cours
Les cours débutent le lundi 15 septembre 2014. Une réunion d'organisation et d'information est prévue le vendredi 12 septembre 2014 de 14 h à 15 h à l'UM2 (Bâtiment 9, Salle 9.01).

La totalité des activités et services liés au M2 Biostatistique se déroule à l'UM2. Le département de Mathématiques de l'UM2 (bâtiment 9) abrite une bibliothèque où les étudiants du M2 peuvent s'inscrire. On peut également trouver, sur le campus de Montpellier SupAgro, la bibliothèque du M2 (coeur d'école).

LABORATOIRES D'ACCUEIL

De nombreux laboratoires participent à l'accueil des étudiants, en particulier :

- Institut de Mathématiques et Modélisation de Montpellier, Université Montpellier 2
- Laboratoire de Biostatistique, d'Epidémiologie et de Recherche Clinique, Université Montpellier 1
- Laboratoires de Biométrie de l'INRA (Montpellier et Avignon)
- Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive, CNRS
- Cellule de Biométrie et Statistique, IRD
- Unité de Biométrie, CIRAD
- Centre Régional de Lutte contre le Cancer, Val-d'Aurelle
- Entreprises privées (SANOFI, CTCPA, ...)
- ...

DETAIL DES UE PROPOSEES

- Traitements statistiques de données avec R et SAS (P. Pudlo, UM2)

- Théorie et pratique de la statistique bayésienne (C. Abraham et M. Baragatti, Montpellier SupAgro)

- Modèles paramétriques en biostatistique (G. Ducharme, UM2)

- Estimation non paramétrique (A. Mas, UM2, N. Hilgert, INRA et C. Crambes, UM2)

- Modélisation stochastique en biologie (Y. Guédon, CIRAD)

- Processus de Markov (à espace d'états discret) (B. de Saporta, UM2)

- Modèles statistiques pour l'analyse des séquences biologiques (O. Gascuel)

- Statistique des événements extrêmes (J.N. Bacro et G. Toulemonde)

- Processus et applications en médecine (J.P. Daurès et P. Landais)

- Processus stochastiques en temps continu pour la modélisation en écologie (F. Campillo)

- Analyse statistique de données -omics de grande dimension sous R (R. Sabatier et C. Reynès)

- Modèles de génétiques des populations (F. Rousset)

DATES IMPORTANTES

- Réunion de rentrée : Vendredi 12 septembre 2014 de 14 h à 15 h

- Début des cours : Lundi 15 septembre 2014 à 9 h

- Début des stages : Lundi 15 février 2015

- Date de soutenance des mémoires : Mercredi 15 juin 2015